CAPwelfare : une initiative au service du bien-être des animaux de compagnie​

Livre Blanc dédié au Bien-Être de l’Animal de Compagnie

Caroline Gilbert, Emmanuelle Titeux, Jérôme Michalon, Charly Pignon, Thierry Poitte, Fabrice Rosaci..

Qu'est ce que CAPwelfare

Le Think Tank CAPwelfare est un groupe de réflexion pluridisciplinaire, réuni autour de la thématique du bien-être des animaux de compagnie.
Convaincus que cette question méritait d’être explorée plus en avant, ses membres ont conjugué leurs expertises pour offrir un panorama non exhaustif de ce que certains travaux scientifiques récents, mais également la pratique vétérinaire, peuvent nous apprendre sur le bien-être des animaux de compagnie.

Les missions CAPwelfare

Aider à mieux comprendre les besoins et attentes des Animaux de Compagnie
Connaître leurs émotions
Inscrire la profession vétérinaire dans ce sujet sociétal pour lequel «l’expertise vétérinaire ne va pas de soi»
Rédiger des outils à destination des praticiens et leurs équipes pour fournir des clés de compréhension et des occasions de réflexions.

Les membres de CAPwelfare :

Portrait-CAPwelfare-19

Caroline Gilbert

Contenu d’accordéon

DMV, PhD
Professeur Ethologie Fondamentale et Appliquée
Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort, Maisons-Alfort.
Membre du Collège Européen Bien-Être animal et médecine du comportement, sous-spécialité Science du Bien-Être Animal, éthique et règlementation.

Portrait-CAPwelfare-20

Emmanuelle Titeux

Contenu d’accordéon

DMV
DU Ethologie du Cheval Rennes-I
Exercice en référé en médecine du comportement
Consultante en médecine du comportement au ChuvA
Résidente de l’ECAWBM-BM
Co-fondatrice la Société Francophone d’Ethologie Vétérinaire (SFEV)
destinée à apporter aux vétérinaires l’information scientifique nécessaire à la pratique de la médecine du comportement.

Portrait-CAPwelfare-21

Jérôme Michalon

Contenu d’accordéon

Chargé de Recherche CNRS – UMR Triangle – Université de Lyon
Sociologie des sciences et des techniques
Relations humains/animaux
Doctorat en Sociologie et Anthropologie Politique
« L’animal thérapeute : socio-anthropologie de l’émergence
de l’animal dans les pratiques de soin. »

Portrait-CAPwelfare-22

Charly Pignon

Contenu d’accordéon

DMV
Diplômé du Collège Européen de Médecine Zoologique (Petits Mammifères)
Fondateur et Chef du Service NAC CHUVA ENVA.
Président de l’Association of Exotic Mammal Veterinarians
Membre du comité exécutif du Collège Européen de Médecine Zoologique
Membre de l’Association Yaboumba
Membre du comité d’Ethique du Muséum d’Histoire Naturelle

Portrait-CAPwelfare-23

Thierry Poitte

Contenu d’accordéon

DMV
DIU Douleur
CES Chirurgie Ostéo-Articulaire
Ré́férent scientifique Santé Animale de l’Institut Analgesia
Resp. Commission Douleur animale SFETD
Membre du CAPEG : Companion Animal Pain Education
Membre du Zoetis Global Pain Advisory Board
Fondateur du Réseau CAPdouleur

Avec l’amicale participation de Fabrice Rosaci, journaliste passionné par la question du BEA,
qui nous a accompagnés pour nos entretiens croisés.

Relation entre douleur / bien-être animal et rôle du vétérinaire

L’absence de douleur est une condition nécessaire mais non suffisante à un état de Bien-Être Animal (BEA). Les 5 libertés physiologique (absence de faim et de soif), environnementale (absence d’inconfort), sanitaire (absence de douleurs, de blessures et de maladies), comportementale (possibilité pour l’animal d’exprimer les comportements normaux de son espèce) et psychologique (absence de peur et de détresse) ne définissent pas stricto sensu le BEA mais sont des conditions nécessaires à sa réalisation. 

Ces 5 libertés sont imparfaitement transposables à nos animaux de compagnie.

Le BEA est un sujet sociétal complexe sous de multiples influences éthiques et philosophiques, scientifiques et techniques, économiques et règlementaires. La place du vétérinaire est nécessaire : il est le garant du BEA (OIE 2012).
Le rôle du vétérinaire est insuffisamment reconnu : il manque de visibilité et son expertise ne va pas de soi. Nous pensons que la douleur animale constitue, à plusieurs titres, une porte d’entrée remarquable pour motiver les vétérinaires à s’approprier le sujet du BEA et à les inscrire durablement dans cet enjeu sociétal.

Livre blanc du Bien-Être Animal

 A travers ce livre blanc, nous souhaitons nourrir le débat public sur cet enjeu de société, mais également fournir aux vétérinaires des clés de compréhension et des occasions de réflexions. En évitant de formuler des recommandations, nous invitons les vétérinaires à se saisir de la thématique et à faire valoir leur expertise à partir de leur propre pratique.

Quelles sont les attentes des vétérinaires et de leurs équipes sur le sujet du Bien-Être Animal ?

Découvrez les résultats des 2 enquêtes CAPwelfare réalisées en 2019 et 2020. 

La presse en parle

SEMAINE VETERINAIRE 5 JUILLET 2019

DEPECHE VETERINAIRE 6JUILLET 2019

nec Lorem at Aliquam non libero libero Retour haut de page