AD3C

Anti Dépresseurs Tri Cycliques 

AINS

Anti Inflammatoires Non Stéroïdiens

AIS

Anti Inflammatoires  Stéroïdiens

ALGIE

Douleur locale ou régionale, le plus souvent diffuse, sans relation bien définie avec une cause organique.
Le terme « algie », du grec algos « douleur », se retrouve comme affixe (-algie, -algique, algé-.) pour désigner une augmentation (hyperalgique), une diminution (hypoalgésique, analgésique) ou d’autres aspects de la douleur

ALG(O)

Du grec algos (alg(o)-, -algie, algique) : douleur

ALGODYSTROPHIE

Trouble vasomoteur complexe atteignants des patients humains de tous les âges, se traduisant par un syndrome algique disproportionné par rapport à la cause

ALGOGENE

Qui provoque la douleur

ALGOLOGIE

Spécialité de la médecine qui étudie les causes de la douleur et les moyens de la traiter 

ALR

Anesthésie Loco Régionale

ALLODYNIE

Du grec allos [allo-] : autre, différent

Douleur provoquée par un stimulus qui normalement ne produit pas de douleur

ANALGESIE

Absence de douleur en réponse à une stimulation normalement douloureuse

ANALGESIE PREEMPTIVE

 L'Analgésie Préemptive consiste à bloquer, par une action anti-nociceptive, le message nociceptif chirurgical avant que celui-ci ne soit généré afin de prévenir la sensibilisation centrale péri-opératoire. Basé sur un "timing" précoce d'administration, ce concept repose sur le postulat qu'une dose unique administrée immédiatement avant l'agression chirurgicale est plus efficace que le même traitement appliqué à la même dose après l'incision. Les méta-analyses n'ont pas conclu au bénéfice de l'Analgésie Préemptive, très probablement en raison de la persistance de la transmission des influx nociceptifs au delà de la période opératoire, via la réaction inflammatoire locale. 

ANALGESIE PREVENTIVE

L'Analgésie Préventive a pour enjeu la prévention des douleurs chroniques postopératoires en misant sur une analgésie raisonnée multimodale et protectrice (anti-hyperalgésie). La qualité Préventive s'applique lorsque l'effet analgésique persiste plus longtemps que la durée attendue.

ANESTHESIE

Perte de la sensibilité, locale ou générale

ANESTHESIE DOULOUREUSE

Douleur dans une aire ou une région anesthésiée

ASIC

Acid Sensing Ion Channel

BEA

Bien Etre Animal

BID

Bis In Die  2 fois par jour

CIDN

Contrôles Inhibiteurs Diffus Nociceptifs

COX

Cyclo-OXygénase

CRI

Constant Rate Infusion

DCPO

Douleurs chroniques post opératoires

DERMATOME

Surface de la peau qui est innervée par les fibres sensitives d’une racine dorsale donnée et du nerf rachidien correspondant

DOULEUR

Chez l’Homme :

Sensation désagréable et expérience émotionnelle en réponse à une atteinte tissulaire réelle ou potentielle, ou décrite dans des termes évoquant une telle lésion

Chez l’Animal :

La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle aversive, représentée par la conscience que l’animal a de la rupture ou de la menace de rupture de l’intégrité de ses tissus. La douleur provoque des réactions motrices et végétatives protectrices,  conduisant à l’apprentissage d’un comportement d’évitement  pouvant modifier le comportement spécifique de l’espèce, y compris le comportement social. 

La douleur est un processus de modulation et d'intégration de l'information nociceptive, relevant de mécanismes spinaux et supra-spinaux. Le siège de la modulation de l'information nociceptive se situe dans la corne dorsale de la moelle épinière:
C'est la 1ère étape pour que la nociception devienne douleur, avant les intégrations supra-spinales limbiques (via les émotions) et corticales (via les sensations somesthésiques).  

Douleurs sans nociception = Douleurs fantômes des membres amputés
Nociception sans douleurs = Le cadre de l'anesthésie générale

DOULEUR CENTRALE

Douleur initiée ou causée par une lésion ou un dysfonctionnement du système nerveux central

DOULEUR SOMATIQUE

Douleur provenant des os, des articulations, des muscles et de la peau

DOULEUR NEUROPATHIQUE

Douleur initiée ou causée par une lésion ou un dysfonctionnement du système nerveux

DYNIE

Du grec odunê, suffixe désignant une douleur

DYS

Du préfixe grec dus [dys-], marquant une idée de difficulté

DYSESTHESIE

Sensation anormale et désagréable qui peut être spontanée ou provoquée : engourdissements, picotements, fourmillements, brûlures

FLK

Fentanyl Lidocaïne Kétamine

HYPERALGESIE

Réponse exagérée à une stimulation qui normalement est douloureuse

HYPERESTHESIE

Sensibilité exagérée à une stimulation, à l’exception des systèmes sensoriels spécifiques

HYPERPATHIE

Sensibilité exagérée à la douleur, devenant particulièrement intense et persistant après l'arrêt de l'excitation.

HYPOALGESIE

Diminution de la douleur évoquée par un stimulus normalement douloureux

HYPOESTHESIE

Diminution de la sensibilité à une stimulation, exception faite des systèmes sensoriels spécifiques

IMAO

Inhibiteurs Mono Amine Oxydase

IRSN

Inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et de la nor-adrénaline

ISRN

Inhibiteurs spécifiques de la recapture de la nor-adrénaline

ISRS

Inhibiteurs spécifiques de la recapture de la sérotonine

MLK

Morphine Lidocaïne Kétamine 

MeLK

Méthadone Lidocaïne Kétamine 

NMDA

N-Methyl-D-Aspartate receptor

NOCICEPTEURS

Récepteurs (terminaisons libres) préférentiellement sensibles à un stimulus nociceptif ou à un stimulus qui deviendrait nociceptif s'il se prolongeait 

NOCICEPTION

Perception inconsciente des stimuli nocifs (du latin nocere, qui nuit), détectée par le corps et exprimée par des réactions motrices (réflexes) et des réponses du système nerveux autonome.
La nociception est un processus sensoriel relevant de mécanismes infra-spinaux (Transduction et Propagation).

PARESTHESIES

Troubles de la sensibilité non désagréables, se traduisant par la perception anormale et incomplète de sensations

QID

Quatro In Die  Quatre fois par jour

SID

Semel In Die  Une fois par jour

SNA

Système Nerveux Autonome

SNC

Système Nerveux Central

SNP

Système Nerveux Périphérique

TID

Ter In Die Trois fois par jour

TNF

Tumor Necrosing Factor

TRP

Transient Receptor Potentiel

WIND UP

Augmentation progressive de la réponse du neurone médulaire lors de la répétition d'une stimulation nociceptive d'intensité constante