PHYSIOPATHOLOGIE  DE  LA  DOULEUR


            PHYSIOPATHOLOGIE I                       
La bonne connaissance
des mécanismes physiopathologiques

de la douleur guide
le praticien pour mieux l’évaluer et mettre en place le traitement le plus adapté.

 

PHYSIOPATHOLOGIE II

La synapse est au cœur des mécanismes physiologiques qui peuvent atténuer ou supprimer le message nociceptif, ou, au contraire, l’amplifier. 
La bonne connaissance de son fonctionnement permet de mieux adapter son traitement.

PHYSIOPATHOLOGIE III

La douleur est modulée
par des “freins” 
physiologiques. 
Ces contrôles inhibiteurs sont perturbés lors de douleur chronique ou neuropathique. Plusieurs traitements sont possibles pour les rétablir.

 

PHYSIOPATHOLOGIE IV

L’hypersensibilisation est due à des boucles de rétrocontrôle positif qui entretiennent
et amplifient la stimulation
nociceptive originelle.
Un traitement précoce de la douleur est susceptible de prévenir ce phénomène.

PHYSIOPATHOLOGIE V

La bonne connaissance des voies de communication de la douleur permet de réaliser une évaluation
qualitative et quantitative,

prérequis indispensable
à sa prise en charge optimale.

Le Dr Poitte remercie les éditions du Point Vétérinaire  pour la mise à disposition de ce dossier
www.lepointveterinaire.fr