LE SAVOIR-FAIRE SCIENTIFIQUE

Le savoir-­faire scientifique est fondé sur la compréhension des mécanismes physiopathologiques (analgésie raisonnée et protectrice) et la pratique de l’évaluation qualitative et quantitative de la douleur (méthode originale TILT, grilles adaptées au contexte clinique, web ­applications et collier d’activité).

L’analgésie raisonnée repose sur les connaissances actuelles mécanistiques, sur la signature neurobiologique des transmissions électriques et chimiques, et enfin sur la maitrise des données pharmacologiques des analgésiques utilisés : mode, délai et durée d’action, voies d’administration, puissance et efficacité, effets secondaires et indésirables, contre­indications.

La valence protectrice, dictée par l’importance des mécanismes d’hypersensibilisation du système nerveux, prévient les cascades de changements neurobiologiques difficilement réversibles et contrarie la progression de la douleur aiguë vers la chronicité.