Un cas clinique de Shift Pivot (suite TPLO)
traité par injection de cellules souches mésenchymateuses (CSM) néonatales

 

Chronologie

Elfy: chienne Retriever - 8 ans - 31kg.
TPLO le 15/03/17 dans une clinique de référés suite à une rupture du LCA gauche

Arthroscopie:
Synovite - inflammation du coussinet graisseux et des cul de sac proximal, médial et latéral - pas de lésion méniscale -
Rupture complète LCA  - Arthrose modérée.

Ostéotomie tibiale:
Le principe de la TPLO est de neutraliser la force de poussée tibiale crâniale.
Abord médial du tibia proximal - Mise en place des broches de repérage au bas du collatéral médial -
Réalisation des 3 sections tibiales -  Ablation du coin crânial a l'aide d'un davier a pointe -
Bascule du massif tibial crânialement avec davier à pointe - 
Mise en place d'une plaque TPLO SYNTHES 3,5mm 6 trous stabilisée par 6 vis de 3,5 mm dont 2 proximales verrouillées - 
Rinçage du site chirurgical.

Complications de Shift Pivot à + 6 mois
A + 6 mois la récupération n'est pas satisfaisante:

  • Boiterie sévère sans appui sur certaines foulées (Score de boiterie: 4/5)
  • Epaississement médial marqué du grasset
  • Ankylose et amyotrophie
  • Hyperalgésie
  • Adynamie - prostration - réticence aux promenades et aux jeux

 

Arthrose sévère du grasset

Radiographies de contrôle à PO+ 6 mois

 


Shift Pivot:
Le shift pivot est une rotation interne incontrôlée du grasset au cours de la phase d'appui.
La méniscectomie (non pratiquée chez Elfy) est un facteur de risque pour le développement d'un shift pivot (x 3,3).
Une nouvelle arthroscopie et une ré-intervention chirurgicale (suture extra-capsulaire) sont proposées mais  refusées par le propriétaire.
Les AINS ne sont pas supportées (intolérance digestive)

Injection intra-articulaire de CSM

Injection intra-articulaire de CSM  le 21/11/17
Les CSM sécrètent des facteurs de croissance et des facteurs anti-inflammatoires qui entrainent, avec la participation de communications intercellulaires, une immuno-suppression locale et favorisent la fonction des cellules régulatrices de l’immunité.
L’ensemble de ces propriétés font des CSM un outil thérapeutique prometteur pour le traitement de maladies multi-factorielles telles que l’arthrose qui associe la dégénérescence du cartilage à l'inflammation de la membrane synoviale et l'hyper-remodelage algogène de l'os sous-chondral.

 
 

Physiothérapie par thérapie Laser ( K-Laser 8W  660 - 800 et 970 nm)
Des séances  hebdomadaires de laser sont réalisées sur le quadriceps pour lutter contre la fonte musculaire et atténuer les points de contractures douloureux

 
 

RESULTATS

A + 10 jours l'amélioration du comportement est très nette: la chienne est + dynamique, réclame les promenades, joue et recherche davantage la compagnie des propriétaires.
Le score de boiterie est diminué (2/5): discrète, permanente avec appui. 
La palpation et la manipulation du membre postérieur n'engendre plus de douleur. L'appui forcé est toléré.

 

A + 3 mois, les séances laser sont poursuivies avec une fréquence bi-mensuelle puis mensuelle.
La récupération fonctionnelle est très satisfaisante malgré la persistance d'une boiterie modérée; les composantes comportementales et interactives (centrales) de la douleur ont pratiquement disparu.