1. ACIDE HYALURONIQUE

L'acide hyaluronique (HA) est un glycosaminoglycane (GAG) de haut poids moléculaire (environ 5 millions de daltons) en forme de double hélice, sécrété par les chondrocytes et les synoviocytes de type B. Il est présent en forte concentration non seulement dans le liquide articulaire à l'état libre mais aussi dans la capsule et les couches superficielles du cartilage où il forme le squelette où s'accrochent les agrégats de protéoglycanes.
Le liquide synovial est visqueux (aide au glissement normal du cartilage) et élastique (protection du cartilage).
Le liquide synovial normal est clair, incolore, visqueux, sans débris flottants et ne coagule pas.
Les articulations d’un chien sain en contiennent entre 0,1 et 1 ml. Sa viscosité est fonction de la quantité d’acide hyaluronique et de sa qualité. 
Dans une articulation arthrosique l’HA est dégradé, sa concentration chute et son poids moléculaire est diminué ce qui entraine une réduction des propriétés de lubrification et de protection du cartilage.
L’HA montre des effets anti-inflammatoires, antalgiques et confère des propriétés visco-élastiques et de lubrification au liquide synovial. 
Les injections intra articulaires d’acide hyaluronique (visco supplémentation) sont  couramment pratiquées en médecine humaine et chez le cheval.
La majorité des études expérimentales chez le chien démontre des effets positifs mais il existe très peu de publications d’études cliniques.


2. PLASMA RICHE EN PLAQUETTES

 
 

Les plaquettes sont des composés figurés du sang appelés aussi thrombocytes, d'une durée de vie de 8 à 10 jours et de concentration égale à 150,000 – 350,000 plaquettes/μl.
Les plaquettes sont responsables de la coagulation grâce à la formation d’un réseau de fibrine et de la cicatrisation par la sécrétion des facteurs de croissances

  1. Hémostase : Déclenchement de la cascade de coagulation, caillot de fibrine
  2. Cicatrisation : 
    • Attraction, différenciation et prolifération des cellules souches
    • Stimulation des cellules environnantes (fibroblastes, endothéliales...)

Au contact de la matrice extracellulaire et au niveau de la lésion, l'activation et la dégranulation des plaquettes libèrent des cytokines facteurs de croissance :
Les facteurs de croissance sont des protéines, de durée de vie très courte, contenus par les α- granules des plaquettes et ayant des effets confinés au site d’injection.

 

 
 
  • Les Platelet-Derived GrowthFactors (PDGF) augmentent la production de fibroblastes, de collagène et régulent la synthèse des protéoglycanes.
  • Les Transforming Growth Factors (TGF béta 1 et béta 2) régulent la fibrose musculaire, stimulent le collagène et suppriment les effets de l’interleukine 1 (Il-1) sur la synthèse des protéoglycanes.
  • Les Insuline Like Growth Factors (IGF), les Epidermal Growth Factors (EGF) et les Hepatocyte Growth Factors (HGF) assurent la prolifération des ostéoblastes, des chondrocytes, des ténocytes et des cellules synoviales
  • Les Vascular Endothelial Growth Factors (VEGF) et les basic Fibroblast Growth Factors (bFGF) stimulent l’angiogenèse et la prolifération des myoblastes (bFGF).
  • Certains facteurs de croissance améliorent la production de TIMP qui est un inhibiteur tissulaire des métalloprotéinases dont les collagénases.Ils ont une demi-vie courte et doivent être injectés sur le site lésé.

 

 

Ainsi les facteurs de croissance ont des actions multiples sur l'arthrose,
maladie pluri-tissulaire:

  • Cartilage
  • Os sous-chondral
  • Membrane synoviale.
 
 

Etude randomisée et contrôlée sur l'efficacité des injections de PRP dans le traitement de l'arthrose du chien.

A randomized controlled trial of the efficacy of autologous platelet therapy for the treatment of osteoarthritis in dogs
Maria A. Fahie, DVM, DACVS; Girolamo A. Ortolano, PhD; Vincent Guercio, BS; Jeffrey A. Schaffer, DVM; Gary Johnston, DVM, DACVR; Jennifer Au, DVM, DACVS; Bianca A. Hettlich, Dr med vet, DACVS; Tom Phillips, DVM, PhD; Matthew J. Allen, Vet MB, PhD; Alicia L. Bertone, DVM, PhD, DACVS
JAVMA, Vol 243, No. 9, November 1, 2013

Etude sur 20 chiens arthrosiques: Boiterie liée à l'atteinte d'une articulation, pas de traitement AINS depuis 7 jours.
Evaluation / score de boiterie et plateau de force  + score de douleur / grille Canine Brief Pain Inventory
Effet positif significatif pendant 3 mois: Score boiterie  ↘55%  -  Peak Vertical Force  ↗12%   -   Score douleur  ↘53%