Exoticscon 2019 – Méloxicam chez le pélican brun

30 octobre 2019
Pharmacocinétique d’une dose unique orale de méloxicam chez le pélican brun (Pelecanus occidentalis)
Molly Horgan, Heather Knych, Shary Siksay, Rebecca Duerr,

En raison d’inquiétudes concernant les rapports anecdotiques de toxicité gastro-intestinale et rénale chez les pélicans traités au méloxicam à long terme (plusieurs semaines à plusieurs mois), cette étude a été entreprise pour déterminer la pharmacocinétique d’une dose orale unique du méloxicam chez les pélicans bruns (Pelecanus occidentalis).
Six pélicans bruns en bonne santé ont reçu une seule dose orale de 0,2 mg/kg de méloxicam.
Les concentrations plasmatiques du médicament ont été mesurées par chromatographie en phase liquide et spectrométrie de masse 0 ; 0,5 ; 1 ; 2 ; 4 ; 6 ; 9 et 24 heures après l’administration du médicament. Ces points de temps n’ont pas réussi à mettre en évidence la phase d’élimination du médicament.

En conséquence, une étude de suivi a été réalisée en utilisant un protocole d’échantillonnage clairsemé avec 6 autres pélicans bruns en bonne santé et une dose de méloxicam à une dose orale unique de 0,2 mg/kg.
Les concentrations plasmatiques ont été mesurées à 0 ; 0,5 ; 1 ; 2 ; 4 ; 6 ; 8 ; 24 ; 32 ; 48 ; 72 ; 96 et 120 heures après l’administration du médicament.
La concentration plasmatique maximale moyenne était de 1,22 µg/ml et a été atteinte 24 heures après l’administration du médicament.
La demi-vie d’élimination était de 36,3 heures.
Actuellement, la plus longue demi-vie publiée pour une espèce aviaire est de 33,3 heures chez les perroquets gris (Psittacus erithacus).
La majorité des espèces aviaires pour lesquelles des données pharmacocinétiques sur le méloxicam sont disponibles montrent une demi-vie d’élimination inférieure à 5 heures.

Ces résultats suggèrent que les recommandations de dosage deux fois par jour couramment utilisées pour d’autres espèces d’oiseau pourraient ne pas convenir aux pélicans bruns. Pour déterminer si une dose sûre et efficace de méloxicam est possible chez cette espèce, des études supplémentaires sont nécessaires pour déterminer la pharmacocinétique des doses multiples et la pharmacodynamique.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Donec facilisis vulputate, justo ut elementum ultricies massa mattis Retour haut de page