Approche raisonnée clinique dans l’hyperesthésie cervicale canine : Quelles sont les situations cliniques les plus fréquentes ?

27 novembre 2020

Approche raisonnée clinique dans l'hyperesthésie cervicale canine : Quelles sont les situations cliniques les plus fréquentes ?

Clinical reasoning in canine cervical hyperesthesia: which presenting features are important ? , Grapes, NJ. , Packer, RMA., De Decker, S, Veterinary Record, Published Online First, September 11, 2020, traduction et interpretation Amandine Bouvier

 

Introduction

Une étude, réalisée sur 298 chiens présentant une hyperesthésie cervicale, sans troubles neurologiques associés, a mis en évidence la présence de 8 entités cliniques très fréquemment représentées lors d’hyperesthésie cervicale. Ces maladies, faciles à reconnaître, peuvent ainsi aider les vétérinaires dans leur évaluation des chiens présentant ce tableau clinique. 

 

A retenir

Lors d’une consultation sur un chien neurologiquement normal, la détection de ces maladies (méningite artérite sensible aux stéroïdes, hernie discale non contenue, syringomyélie, protrusion discale intervertébrale, spondylomyélopathie cervicale, néoplasie, polyarthrite à médiation immunitaire et méningo-encéphalomyélite), peut aider dans la détection et l’évaluation des chiens atteints d’hyperesthésie cervicale, notamment dans la réalisation du diagnostic différentiel et dans la prise de décision associée.

 

Retour haut de page