Effet de l’acupression (Shiatsu) sur le système nerveux autonome chez le chien sain : étude Holter sur 24 heures

24 mars 2021

EFFET DE L’ACUPRESSION (SHIATSU) SUR LE SYSTÈME NERVEUX AUTOMONE CHEZ LE CHIEN SAIN : ÉTUDE HOLTER SUR 24 HEURES

Thèse vétérinaire ENVA (Maison Alfort), soutenue par Matthieu BEN HAMOUDA-GUICHOUX, en 2020

Lien thèse : https://theses.vet-alfort.fr/telecharger.php?id=4063

Résumé

Le shiatsu (« pression des doigts » en japonais) est une forme non invasive de thérapie manuelle, qui a montré de potentielles actions bénéfiques chez les humains, i.e. un effet relaxant, une amélioration du sommeil, une diminution de la douleur avec des effets sur le système cardiovasculaire tant chez des sujets sains que malades, grâce à une action supposée sur le système nerveux autonome. À notre connaissance, les effets du shiatsu sur le système cardiovasculaire n’ont pas été étudiés chez le chien.

Après une première partie bibliographique, consacrée au shiatsu et au système nerveux autonome, cette thèse présente, une étude pilote prospective en simple aveugle dont le but a été d’étudier les effets du shiatsu sur le système nerveux autonome à travers l’étude de paramètres d’enregistrement Holter. Pour cela, 12 chiens sains ont été recrutés. Tous ces animaux ont été mis dans un environnement sain sous enregistrement Holter pendant 2 jours différents. Un jour (Jour Témoin), les chiens portaient une veste avec l’appareillage pour le Holter pendant 24 heures. L’autre jour (Jour Massage), à 13 heures, le chien, portant toujours la veste, a reçu un massage standardisé de 5minutes et l’enregistrement s’est poursuivi pendant 24 heures.

Les variables d’enregistrement Holter ont été étudiées durant le repos lors de trois périodes précises de la journée (le matin, l’après-midi et la nuit, avec l’après-midi et la nuit du Jour Massage représentant les deux périodes post-massages). Le Jour Témoin a été comparé avec le Jour Massage pour les trois périodes de l’étude. La moyenne des valeurs de chaque paramètre du matin, de l’après-midi et de la nuit a été comparée entre le Jour Témoin et le Jour Massage à l’aide d’un test Student pour valeur pairée.

Aucune différence statistique n’a été observée pour toutes les variables testées durant le matin et l’après-midi entre le Jour Témoin et le Jour Massage. Une augmentation significative du SDANN a été observée durant la nuit du Jour Massage par rapport au Jour Témoin. Les autres paramètres de la nuit n’ont pas été différents durant les deux jours.

Pour conclure, ces résultats suggèrent que le shiatsu produit une possible diminution de l’activité sympathique chez les chiens sains et encouragent à réaliser de prochaines études sur une population plus grande de chiens cardiaques.

Logo Capdouleur

Le contenu de cette page est réservé aux membres CAPdouleur.

Partager l’article pour accéder au contenu.

Retour haut de page