Le chien de compagnie comme modèle d’étude comparée de la fragilité et du vieillissement chez l’homme : étude bibliographique et élaboration du questionnaire propriétaire de la cohorte canine du projet inspiré

24 mars 2021

LE CHIEN DE COMPAGNIE COMME MODÈLE D’ÉTUDE COMPARÉE DE LA FRAGILITÉ ET DU VIEILLISSEMENT CHEZ L’HOMME : ÉTUDE BIBLIOGRAPHIQUE ET ÉLABORATION DU QUESTIONNAIRE PROPRIÉTAIRE DE LA COHORTE CANINE DU PROJET INSPIRÉ

Thèse vétérinaire ENVT (Toulouse), soutenue par Bérengère SANCHEZ, en 2020

Lien thèse : https://oatao.univ-toulouse.fr/26987/1/Sanchez_26987.pdf

Résumé

La fragilité peut être définie comme un syndrome associé à une diminution progressive des systèmes physiologiques liée à l’âge, à l’origine d’une réduction des réserves de capacités intrinsèques, une vulnérabilité accrue aux facteurs de stress et un déclin des systèmes physiologiques. L’objectif de cette thèse était tout d’abord de présenter le chien comme un modèle prometteur d’études du vieillissement et de la fragilité chez l’homme. Elle a également permis de décrire les différentes méthodes possibles d’évaluation des capacités intrinsèques chez le chien et d’établir un questionnaire. Ce dernier avait pour vocation de récolter un ensemble d’informations liées aux capacités intrinsèques d’un individu et aux caractéristiques de l’environnement, deux éléments participant au concept de «Vieillissement en bonne santé» selon l’OMS (2016). Cette thèse s’inscrit dans le cadre du projet Inspire, un programme d’étude du vieillissement en bonne santé chez l’être humain et le modèle animal.

Logo Capdouleur

Le contenu de cette page est réservé aux membres CAPdouleur.

Partager l’article pour accéder au contenu.

Retour haut de page