Expression des récepteurs cannabinoïdes et des récepteurs liés aux cannabinoïdes dans la muqueuse buccale de chats en bonne santé et de chats atteints de gingivostomatite féline chronique

26 janvier 2021

Expression des récepteurs cannabinoïdes et des récepteurs liés aux cannabinoïdes dans la muqueuse buccale de chats en bonne santé et de chats atteints de gingivostomatite féline chronique

Expression of cannabinoid and cannabinoid-related receptors in the oral mucosa of healthy cats and cats with chronic gingivostomatitis, Giulia Polidoro, Giorgia Galiazzo, Fiorella Giancola, Serafeim Papadimitriou, Maria Kouki, Silvia Sabattini, Antonella Rigillo and Roberto Chiocchetti, Journal of Feline Medicine and Surgery 1–13, 2020, traduction française et interprétation Amandine Bouvier

Introduction

Déjà utilisée médicalement aux États-Unis, l’huile de Cannabidiol (CBD) arrive doucement sur le marché médical français, sous une dénomination large inscrite sur le produit (Chanvre). Cette molécule s’annonce prometteuse dans le traitement de maladies chroniques, inflammatoires et douloureuses. La gingivostomatite chronique féline fait partie de ces maladies et reste, actuellement, difficile à soulager et traiter chez le chat. Une recherche, réalisée sur seize chats, a tenté d’avancer dans la recherche d’un traitement alternatif, en étudiant l’expression et la distribution de récepteurs cannabinoïdes et de ceux liés aux cannabinoïdes, dans les muqueuses de chats sains et de chats atteints de gingivostomatite féline chronique.

A retenir

La présence de récepteurs cannabinoïdes et de récepteurs liés aux cannabinoïdes, comme les récepteurs 55 couplés aux protéines G, dans la muqueuse buccale des chats sains et leur surexpression dans les tissus enflammés lors de gingivostomatite féline chronique, suggèrent un espoir thérapeutique potentiel des chats atteints de cette maladie, en ciblant médicalement le système endocannabinoïde.

Retour haut de page