Effets de certains analgésiques sur les paramètres gastrointestinaux physiologiques chez le lapin (Oryctolagus cuniculus)

7 octobre 2021

Effets de certains analgésiques sur les paramètres gastrointestinaux physiologiques chez le lapin (Oryctolagus cuniculus)

Pathak D., Di Girolamo N., Maranville R., et al.

En médecine du lapin, il a longtemps été postulé que les analgésiques, en particulier les opioïdes, diminuent la motilité gastro-intestinale. Cependant, les études comparatives portant sur les effets secondaires gastro-intestinaux de différents analgésiques font défaut. Cette étude visait à évaluer les effets des analgésiques injectables (buprénorphine, hydromorphone, méthadone et méloxicam) sur certains paramètres physiologiques gastro-intestinaux chez des lapins blancs de Nouvelle-Zélande par rapport à un placebo injectable (solution de NaCl) et aux données de référence. Dans cet essai randomisé contrôlé en triple aveugle, croisé complet, dix lapins blancs néo-zélandais en bonne santé ont reçu au hasard de la buprénorphine sous-cutanée (0,1 mg/kg), de l’hydromorphone (0,2 mg/kg), de la méthadone (0,2 mg/kg), du méloxicam (1 mg/kg) kg), ou un placebo (solution de NaCl volume égal à la buprénorphine) sur une période de 10 semaines. Toutes les 24 heures du jour -1 au jour 3, les lapins ont subi un examen clinique. La consommation de nourriture et d’eau, ainsi que la production de selles et d’urine ont été consignées chaque jour. Les données de base ont été obtenues au jour -1 et le traitement a été administré au jour 0. Les jours 1 à 3 ont été utilisés pour observer les effets du traitement. Une période de sevrage minimale de 72 heures entre les traitements a été réalisée. Des modèles mixtes linéaires généralisés ont été utilisés et la signification statistique a été fixée à p < 0,05. La buprénorphine a diminué la consommation alimentaire jusqu’à 48 heures et l’hydromorphone jusqu’à 24 heures. Le poids des selles a diminué avec la buprénorphine jusqu’à 48 heures et l’hydromorphone jusqu’à 24 heures. Le nombre de selles a diminué avec la buprénorphine et l’hydromorphone jusqu’à 24 heures. La buprénorphine, l’hydromorphone et la méthadone ont réduit la consommation d’eau jusqu’à 24 heures. La buprénorphine, l’hydromorphone et le méloxicam ont diminué la production d’urine jusqu’à 24 heures. Connaître les effets comparatifs entre différents analgésiques améliorera la prise en charge médicale des lapins.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Retour haut de page