Effets de la buprénorphine à haute concentration (Simbadol®) sur les paramètres gastrointestinaux physiologiques chez le lapin blanc néozélandais (Oryctolagus cuniculus)

7 octobre 2021

Effets de la buprénorphine à haute concentration (Simbadol®) sur les paramètres gastrointestinaux physiologiques chez le lapin blanc néozélandais (Oryctolagus cuniculus)

Effets de la buprénorphine à haute concentration (Simbadol®) sur les paramètres gastrointestinaux physiologiques chez le lapin blanc néozélandais (Oryctolagus cuniculus)

Gronsky S., Di Girolamo N., Maranville R., et al.

Huit lapins blancs de Nouvelle-Zélande ont été inclus dans un essai randomisé croisé pour évaluer l’effet de la buprénorphine à haute concentration sur les paramètres physiologiques gastro-intestinaux. Le groupe de traité a reçu une dose sous-cutanée de 0,24 mg/kg de Simbadol®, le groupe témoin une injection de sérum physiologique à volume égal. Des modèles mixtes linéaires généralisés ont été développés pour chaque résultat. La prise alimentaire était similaire entre les groupes de contrôle et de traitement au départ (121,95 ± 25,94 ; P = 0,882) et était significativement plus faible dans le groupe de traitement à 24 heures (16,75 ± 37,13 ; P = 0,0000), 48 heures (46,25 ± 50,53 ; P = 0,000) et 72 heures (84,75 ± 49,69 ; P = 0,003). La prise d’eau était similaire entre le groupe témoin et le groupe de traitement au départ (275,05 ± 89,62 ; P = 0,776) et était significativement plus faible dans le groupe de traitement à 24 heures (48,55 ± 32,87 ; P = 0,0000), 48 heures (94,5 ± 74,00 ; P = 0,000) et 72 heures (146,00 ± 81,11 ; P = 0,000). Le poids des selles était similaire entre les groupes de contrôle et de traitement au départ (64,65 ± 33,57 ; P = 0,842) et était significativement plus faible dans le groupe de traitement à 24 heures (7,4 ± 18,87 ; P = 0,000), 48 heures (19,40 ± 21,32 ; P = 0,001 et 72 heures (32,75 ± 29,56 ; P = 0,004). Le nombre de selles était similaire entre les groupes de contrôle et de traitement au départ (217 ± 40 ; P = 0,836) et était significativement plus faible dans le groupe de traitement à 24 heures (59 ± 98 ; P = 0,004), 48 heures (140 ± 108 ; P = 0,047) et 72 heures (161 ± 111 ; P = 0,100). Sur la base de ces résultats, Simbadol® à 0,24 mg/kg diminue la prise d’eau et de nourriture et la production fécale chez les lapins sains.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Retour haut de page