Effets de la buprénorphine à haute concentration (Simbadol®) sur les paramètres gastrointestinaux physiologiques chez le lapin blanc néozélandais (Oryctolagus cuniculus)

7 octobre 2021

Effets de la buprénorphine à haute concentration (Simbadol®) sur les paramètres gastrointestinaux physiologiques chez le lapin blanc néozélandais (Oryctolagus cuniculus)

Effets de la buprénorphine à haute concentration (Simbadol®) sur les paramètres gastrointestinaux physiologiques chez le lapin blanc néozélandais (Oryctolagus cuniculus)

Gronsky S., Di Girolamo N., Maranville R., et al.

Huit lapins blancs de Nouvelle-Zélande ont été inclus dans un essai randomisé croisé pour évaluer l’effet de la buprénorphine à haute concentration sur les paramètres physiologiques gastro-intestinaux. Le groupe de traité a reçu une dose sous-cutanée de 0,24 mg/kg de Simbadol®, le groupe témoin une injection de sérum physiologique à volume égal. Des modèles mixtes linéaires généralisés ont été développés pour chaque résultat. La prise alimentaire était similaire entre les groupes de contrôle et de traitement au départ (121,95 ± 25,94 ; P = 0,882) et était significativement plus faible dans le groupe de traitement à 24 heures (16,75 ± 37,13 ; P = 0,0000), 48 heures (46,25 ± 50,53 ; P = 0,000) et 72 heures (84,75 ± 49,69 ; P = 0,003). La prise d’eau était similaire entre le groupe témoin et le groupe de traitement au départ (275,05 ± 89,62 ; P = 0,776) et était significativement plus faible dans le groupe de traitement à 24 heures (48,55 ± 32,87 ; P = 0,0000), 48 heures (94,5 ± 74,00 ; P = 0,000) et 72 heures (146,00 ± 81,11 ; P = 0,000). Le poids des selles était similaire entre les groupes de contrôle et de traitement au départ (64,65 ± 33,57 ; P = 0,842) et était significativement plus faible dans le groupe de traitement à 24 heures (7,4 ± 18,87 ; P = 0,000), 48 heures (19,40 ± 21,32 ; P = 0,001 et 72 heures (32,75 ± 29,56 ; P = 0,004). Le nombre de selles était similaire entre les groupes de contrôle et de traitement au départ (217 ± 40 ; P = 0,836) et était significativement plus faible dans le groupe de traitement à 24 heures (59 ± 98 ; P = 0,004), 48 heures (140 ± 108 ; P = 0,047) et 72 heures (161 ± 111 ; P = 0,100). Sur la base de ces résultats, Simbadol® à 0,24 mg/kg diminue la prise d’eau et de nourriture et la production fécale chez les lapins sains.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Retour haut de page