Perfusion à débit constant de lidocaïne, anesthésie tumescente et leur combinaison chez des chiens subissant une mastectomie unilatérale

16 juillet 2021

Perfusion à débit constant de lidocaïne, anesthésie tumescente et leur combinaison chez des chiens subissant une mastectomie unilatérale

Constant Rate Infusion of Lidocaine, Tumescent Anesthesia and Their Combination in Dogs Undergoing Unilateral Mastectomy, Cecilia Vullo, Adolfo Maria Tambella, Annastella Falcone, Gabriele Marino and Giuseppe Caton, Animals, 2021, 11(5), 1280 – 29 Apr 2021, traduction et interprétation Amandine Bouvier

Introduction

L’anesthésie tumescente est une technique d’anesthésie locale souvent utilisée en humaine. Cette étude, réalisée sur des chiens subissant une mastectomie unilatérale, a tenté d’évaluer son efficacité, en comparaison et en association avec une CRI de lidocaïne, au niveau de la douleur postopératoire lors de ces chirurgies.

Traduction

Résumé

Objectif : L’anesthésie tumescente est une technique, qui était initialement utilisée pour effectuer une liposuccion sous anesthésie locale, qui consiste à injecter de grands volumes d’anesthésique local jusqu’à produire un gonflement et une fermeté (tumescence) de la zone chirurgicale. Le but de cette étude était de comparer l’efficacité analgésique peropératoire de la perfusion à débit constant (CRI) de lidocaïne (LID), de l’anesthésie tumescente (TUM) ou de leur combinaison (LID/TUM) et la douleur postopératoire et l’exigence analgésique chez les chiens subissant une mastectomie unilatérale.

Méthodes : Vingt-quatre chiens ont reçu une prémédication avec de la dexmédétomidine (3 µg/kg) et de la méthadone (0,2 mg/kg) par voie intraveineuse (IV). Après induction avec le propofol IV à effet, les chiens ont été répartis au hasard pour recevoir soit une dose de charge de lidocaïne (2 mg/kg) suivie d’une CRI de 100 µg/kg/min (Group LID), en plus d’un volume équivalent de solution de Ringer lactate au lieu de TUM local, soit une dose de charge de solution de Ringer lactate suivie d’une CRI de la solution de Ringer en plus de TUM (Groupe TUM), soit une dose de charge de lidocaïne (2 mg/kg) suivie d’une CRI de 100 µg/kg/min en plus de TUM (Group LID/TUM). L’anesthésie a été maintenue avec de l’isoflurane dans l’oxygène. Les scores de douleur postopératoire ont été évalués une fois que les chiens avaient complètement récupéré des effets sédatifs, et après 15, 30, 45 et 60 min.

Résultats : Les résultats de la présente étude nous permettent d’affirmer que les trois traitements ont fourni des effets antinociceptifs peropératoires satisfaisants, mais que l’administration de LID/TUM a induit une plus grande inhibition de l’effet de stimulation sympathique jusqu’à 60 min après la récupération, procurant ainsi un meilleur soulagement précoce de la douleur postopératoire chez les chiens subissant une mastectomie.


A retenir

Bien que l’anesthésie tumescente et la perfusion à débit constant de lidocaïne fournissent, chacune, une analgésie peropératoire satisfaisante, l’association de ces deux techniques en chirurgie est intéressante. En effet par cette association, les effets de stimulation sympathique sont plus fortement inhibés, avec une efficacité allant jusqu’à 1 heure post-récupération. La douleur post-opératoire est ainsi mieux prise en charge.

Accès à l’article complet original (anglais) : https://doi.org/10.3390/ani11051280

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Retour haut de page